ISSN electrónico: 2007-8951
Volumen 48/ Número 190, julio-septiembre 2017

Innovations sociales pour les territoires «intelligents»: Fiction ou réalité ?

Jairo Parada

Cet essai explore les raisonnements théoriques au sujet de l’existence de territoires dits « intelligents » ; un concept qui a été récemment mis au point sur la base des notions de la société de la connaissance et de l’économie du savoir, le développement durable et l’inclusion sociale. On examine les conditions préalables pour la remontée en surface de ce type d’espaces territoriaux en relation avec le développement économique qui devrait les soutenir, la structure sociale adéquate, les qualités de gestion requises et les innovations sociales que cet objectif requiert. Finalement, comme une étude de cas, on présente une analyse empirique de ces conditions en Costa Caribe, Colombie, en dérivant des conclusions et recommandations finales.

Mots clés: Région Caraïbe de la Colombie, smart cities, développement urbain durable, innovation, développement technologique, gouvernance.

Entreprises de logiciels au Mexique et liens de développement local

Jordy Micheli, Rubén Oliver

L’objectif de cet article est de caractériser les dynamiques entrepreneuriales de l’industrie de logiciels située à Mexico, Monterrey et Tijuana dans le cadre d’une enquête menée par les auteurs auprès 175 entreprises au cours de l’année 2014. Les travaux existants sur cette industrie au Mexique privilège les approches théoriques de l’innovation et l’apprentissage et leurs applications à des cas locaux. Ce travail s’inscrit dans la logique des clusters (Porter, 1998) ; en conséquence, on analyse les rapports avec le marché local en termes de ventes et de l’utilisation de ressources humaines, financières et de l’information, ce qui met en évidence les différences régionales des dynamiques d’entreprise. Une différence importante est le poids qui détient la concurrence locale à Mexico par rapport aux deux autres villes.

Mots clés: industrie de logiciels, développement locale, clusters industriels, Mexico, Monterrey, Tijuana.

Entreprises technologiques et politiques publiques de développement régional au Brésil

María del Mar Miralles Quirós, José Luis Miralles Quirós, Julio Daza Izquierdo

Le but de cette étude consiste à analyser la croissance entrepreneuriale du secteur technologique au Brésil dans la période 2002-2013. Pour cela, nous nous appuyons sur la Ley de Gibrat ou Ley del Efecto Proporcional (LEP) et sur la méthodologie du panneau de données car elle nous permet de contrôler l’hétérogénéité inobservée. Néanmoins, on a pris en compte l’effet de la crise financière récente et les rendements sur la croissance entrepreneuriale ; contrairement à l’évidence empirique préalable. Les principaux résultats obtenus nous montrent qu’aux temps de crise les politiques publiques peuvent consacrer partie de ses propres ressources disponibles pour soutenir aux petites entreprises technologiques, rentables et moins endettées pour favoriser la croissance économique.

Mots clés: Ley de Gibrat, panneau de données, croissance entrepreneurial, crise économique, entreprises technologiques, politiques publiques.


L’État et le capital financier en Argentine entre 2002 et 2012. La dette publique

Marisa Bordón

Afin de trouver des indices sur la position du capital financier dans la dynamique économique entre les années 2002 et 2012, on a analysé quelques aspects de son rapport avec l’État. Le « désendettement » a conduit au démantèlement partiel de la dette publique comme moteur de l’activité de spéculation, mais a conservé sa rentabilité et sa position prioritaire dans les décisions de politique économique. D’un autre côté, la réglementation financière a contribué à la conservation du mécanisme de la dette et elle n’a pas affecté de manière considérable la position centrale du capital financier.

Mots clés: politique économique, dette publique, capital financier, État, désendettement, réglementation financière.


Le (incomplet et bref) retour de la politique industrielle: le cas de l’Argentine 2003-2015

Pablo Lavarello

Dans un contexte d’expansion de l´économie mondiale, extension des écarts technologiques et d’une évolution des prix relatifs défavorables à l’industrialisation, l’Argentine se classe parmi les pays d’Amérique Latine où la politique industrielle revient (sous une forme partielle et transitoire) à l’agenda du politique économique. Dans cet article, nous avons émis l’hypothèse que, malgré le retour des actions et des instruments de politique industrielle qui favorisent les capacités technologiques et qui créent un cadre favorable aux incitations à l’industrialisation, elles ont échoué à définir une nouvelle politique industrielle compte tenu de la faible coordination et absence d’une instance de déploiement supérieur hiérarchique.

Mots clés: politique industrielle, industrialisation, capacités technologiques, planification, incitations fiscales et financières.


Migration de talents comme stratégie du développement: Mexique-Japon

Alejandro Méndez Rodríguez

La migration internationale de ressources humaines qualifiées est l’un des fondements mêmes de la gouvernance de l’immigration. Dans le contexte de la compétitivité globale, son organisation et sa gestion sont établies par les politiques migratoires afin d’attirer de personnels qualifiés et des étudiants internationaux. La composante la plus importante qui influe sur la construction du flux migratoire international vers le Japon est le marché du travail transnational de ressources qualifiées et les mécanismes de sa formation. Le but de cet article consiste à identifier les facteurs socio-économiques qui configurent, stimulent et donnent le contexte à la mobilité de personnels qualifiés. Notre point d’intérêt principal est : identifier quelles sont les caractéristiques des principaux facteurs qui modèlent le flux migratoire entre le Mexique et le Japon.

Mots clés: migration qualifiée, mobilité géographique, ressources humaines, facteurs socio-économiques, marchés du travail, politique migratoire.


Trappe à liquidité, histoire et tendances de la recherche : une approche bibliométrique

Eva Ugarte, Josefina Léon, Gilberto Parra

Dans la trappe à liquidité la politique monétaire expansive conventionnelle est inefficace pour relancer l’activité économique. Le modèle keynésien orthodoxe considère cette dernière situation comme un cas extrême, utilisé pour justifier l’importance de la politique budgétaire. Le but de cet article consiste à réaliser une analyse quantitative (par des techniques bibliométriques) et qualitative pour examiner la littérature économique récente par rapport à la trappe à liquidité. L’évolution du nombre de publications dans la période 1973-2015 révèle les évènements économiques (la dépression japonaise des années quatre-vingt-dix et la crise financière mondiale de 2007-2008) qui ont relancé l’intérêt académique pour l’étude de ce sujet. On considère que les résultats apportent un point de vue schématique très sensé sur l’agenda actuel de recherche.

Mots clés: trappe à liquidité ; taux d’intérêt nominal ; politique monétaire ; politique budgétaire ; bibliométrie, théorie keynésien.