ISSN electrónico: 2007-8951
Volumen 49/ Número 192, enero-marzo 2018

Marché à terme et marché au comptant du pétrole : transmission de la moyenne et volatilité

Raúl de Jesús Gutiérrez

Ce travail présente le modèle bivarié VEC-EGARCH avec des corrélations constantes afin d’analyser le processus de transmission de la moyenne et de la volatilité entre les marchés à terme de l’hydrocarbure et les marchés au comptant du pétrole mexicain. Les résultats montrent l’existence de schémas de transmission de l’information sur les rendements bilatéraux et les effets des marchés à terme sur les marchés au comptant du pétrole, alors que la transmission bilatérale de la volatilité ne se présente que dans les marchés du pétrole « olmeca ». On souligne l’importance des constatations empiriques pour les autorités gouvernementales comme pour les consommateurs parce qu’elles contribuent à la conception de stratégies de couverture croisée qui atténuent le risque lié aux prix du pétrole mexicain.

Mots clés: Mexique, pétrole, marché à terme, marché au comptant, volatilité, modèle bivarié VEC-EGARCH.

La politique énergétique de l’Argentine : un bilan de la période 2003-2015

Natalia Ceppi

En tant que politique publique, la politique énergétique demande un ensemble de spécifications précises et coordonnées par les autorités gouvernementales afin de gérer de manière efficace ce secteur stratégique. Chaque pays adopte sa propre politique énergétique s’appuyant sur le montant de ressources, les politiques macroéconomiques, le cadre normatif et sa propre perspective sur le rapport État/marché dans le sujet. Le présent travail analyse la politique énergétique de la république argentine au XXIème siècle. On considère ses particularités les plus distinctives : l’existence des changements/continuités et les enjeux fondamentaux pour l’avenir.

Mots clés: politique énergétique, hydrocarbures, gaz naturel, énergies renouvelables, production et consommation, développement économique.

Développent durable et concepts « verts »

Mariana Conte Grand y Vanesa D´Elia

Après la crise financière internationale qui sévit depuis l’année 2008, de nouveaux termes ont apparue pour faire référence au développement durable et certains pays ont soutenu leur utilisation: économie et développement « verts ». Dans la littérature, l’intensification du débat sur le rapport entre l’activité économique et la protection de l'environnement est organisée de cette manière : les partisans de la décroissance, de la croissance « verte » et les croissance-agnostiques. Cet article analyse à fond les différents termes « verts » en portant une attention particulière au cas de l’Argentine. Contrairement à d’autres travaux, la méthodologie utilisée dans ce cas se fonde sur des recherches dans les sites web des acteurs locaux les plus pertinents. Il y a une forte prédominance des termes les plus traditionnels («développement durable») et une faible participation des concepts « économie / croissance verte ».

Mots clés: Argentine, développement durable, économie verte, croissance verte, environnement, concepts environnementaux.


Économie ethnique transnationale mexicaine : Los Angeles, Californie

Brianda Peraza y Blas Valenzuela

La présente enquête analyse la nature de l’économie ethnique mexicaine développée à Huntington Park et à Lynwood, en Californie, aux États-Unis. Ce travail document l’existence d’une économie ethnique transnationale (EET) qui dépasse la définition traditionnelle du concept d ‘ « économie ethnique » à partir des bases de données de recensement et des résultats de la conduite de 145 enquêtes et 25 entretiens auprès des acteurs concernés dans l’année 2012. Son organisation et développement comprend des entreprises individuelles, des entreprises ayant des succursales, des réseaux de supermarchés et un consortium commercial dans la zone d'étude, avec des liens et des relations qui transcendent les frontières nationales.

Mots clés: économie ethnique transnationale, entrepreneurs immigrants, produits ethniques, marché ethnique, travail salarié.


Dépenses publiques, indice de compétitivité et politique sociale au Mexique

Isaac Sánchez-Juárez

L’indice de compétitivité sociale (ICS), crée par le programme de nations unis pour le développement (PNUD-Mexique), est utilisé pour l’analyse des avances et/ou des régressions en matière de santé, éducation et revenue du travail des 32 états de la République mexicaine dans la période 2005-2014. En outre, la relation entre le SCI et les dépenses publiques a été évaluée à l'aide de techniques basées sur un panneau de données. Constatant que les dépenses publiques en matière sociale entretiennent une relation négative avec l'ICS (l'élasticité était de -0,5764%). Associé à ce qui précède, il a été démontré que l'incompétence sociale prévalait avec la croissance des dépenses publiques, il a donc été conclu que la politique sociale présentait des échecs qui s'ajoutaient à une politique économique favorisant la faible croissance de la production.

Mots clés: Indice de compétitivité sociale, indice de développement humain, dépenses publiques sociales, politique sociale, modèle économétrique.


Politique budgétaire procyclique et stabilité monétaire au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique et au Pérou

Eufemia Basilio

Dans la présente étude on analyse le rapport d’instabilité financière généré par les flux de capital à court terme en l'absence de mécanismes de control, ainsi que les restrictions confrontées à partir de l’instrumentation de politiques budgétaires contracycliques régies par le ciblage d’inflation depuis les crises financières internationales récentes au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique, et au Pérou. Les effets générés par les flux de capitaux à court terme sur la base monétaire, ainsi que l'augmentation de l'émission de titres publics à stériliser par le biais d'interventions sur le marché des changes, montrent qu’ils sont source d'instabilité endogène car ce mécanisme comporte des risques pour le taux d'échange et pour le taux d'intérêt.

Mots clés: politique fiscale et monétaire, flux de capitaux, consolidation budgétaire, dette publique, ciblage d'inflation.


Développementalisme infranationale pour le nouveau siècle

Walid Tijerina

L’aperture économique et la manque de politiques industrielles sectorielles par la fédération ont représenté un nouveau défi pour les gouvernements infranationaux au début du nouveau siècle. Cet article propose qu’au contraire du présumé abandonne de la politique industrielle par l’État mexicain, en effet, on a eu un transfert ou une appropriation des fonctions développementalistes au niveau infranational. Pour cela, deux États de la République mexicaine ont été examinés, dont les politiques industrielles sectorielles contrastaient nettement avec le retrait du gouvernement fédéral. La littérature du « nouveau développementalisme » servira de toile de fond à ces attributions infranationales générées au Mexique, marquant une divergence avec le paradigme néolibéral au niveau fédéral.

Mots clés: Nuevo León, Querétaro, politiques industrielles, gouvernements infranationaux, nouveau développementalisme, grappes industrielles.